Je ne suis pas le premier à l'avoir fait, mais j'y suis arrivé! Je dirais même que j'attaque la production en série! J'en ai disséminé pas mal autour de moi.

Voila le produit fini:

IMG_7800

J'utilise des bouteilles de champagne, le verre est plus épais, le fond est plus bombé, les cendriers de gauche sont faits à partir de magnums.

Voila comment je m'y prends:

Il faut commencer par enlever les étiquettes, selon la colle utilisée, et le papier de l'étiquette c'est plus ou moins facile, je le fais en trempant les bouteilles dans l'eau chaude. Voila donc le point de départ:

IMG_7762

Il faut ensuite faire un trait de découpe à la molette de vitrier. Pour faire un trait bien circulaire au même niveau j'ai fait un montage sur mon étau, qui guide la bouteille et maintien la molette, je plaque ensuite la bouteille contre la molette et je tourne.

IMG_7764IMG_7765

IMG_7771

IMG_7770

La prochaine étape se déroule de nouveau à la cuisine. Il faut un seau d'eau froide, de la laine, des ciseaux, de l'alcool à bruler. Il s'agit de chauffer le trait de découpe et de refroidir brutalement la bouteille qui se fend.

IMG_7772

On découpe un brin de laine de longueur suffisante pour pouvoir le nouer autour de la bouteille. La laine doit être assez grosse pour bruler assez longtemps, mais pas trop. On trempe le brin dans l'alcool à bruler. On le noue autour de la bouteille. Couper les brins qui dépassent du noeud bien à ras, sinon la flamme est trop large et on chauffe une zone trop large. Essuyer l'alcool qui a éventuellement coulé sur la bouteille, de maniere à concentrer la flamme sur la découpe.

IMG_7773

Enflammer (prenez des précautions avec la coupelle d'alcool), et laisser bruler en tournant la bouteille. Quand le brin est consumé, l'enlever, et tremper la bouteille dans l'eau froide. Si tout va bien on entend la bouteille qui se fend.

IMG_7774IMG_7776

On doit voir la fissure tout autour de la bouteille, à l'intérieur. Pour séparer les deux bouts on peut souffler dans la bouteille, la pression écarte le fond, ou bien faire fléchir le fond en tournant.

IMG_7777IMG_7778

IMG_7780IMG_7781

Si cela ne vient pas il faut recommencer. Il y a une part d'aléas, cela ne marche pas à tous les coups. Sur cette série, j'ai coupé 13 bouteilles et seulement 2 ne se sont pas coupées bien circulairement.

IMG_7785IMG_7787

La prochaine étape est la finition des chants. Je le fais avec une ponceuse à bande fixée sur un établi de manière à avoir la bande vers moi. On pose simplement le fond de bouteille sur la bande en appuyant et en tournant.

 

IMG_7789IMG_7791IMG_7790IMG_7792

Voici avant / après, et le résultat de la série. La meilleure finition est obtenue en faisant disparaitre toutes les parties brillantes, on obtient un chant plat depoli, les arêtes ne sont plus agressives.Si la découpe n'est pas bien plane, on ne peut pas poncer pour obtenir un chant totalement plat. Dans ce  cas, il faut adoucir les bords pour qu'ils ne soient pas coupants. On peut le faire avec la ponceuse à bande en inclinant le fond à 45°, ou à la main avec du papier de ponçage à l'eau.

IMG_7795IMG_7794IMG_7798

Il ne reste plus qu'à les nettoyer et on peut les offrir.