Le projet est de faire des bouteilles de verre aplaties qui peuvent servir de coupelles d'apéritif.

J'ai acheté il y a quelque temps un four à poterie (merci à Romain qui est allé le chercher et me l'a ramené de Nice).

Il n'était pas cher, car assez ancien. J'ai recablé les résistances pour qu'il soit utilisable en monophasé. Et j'ai remplacé la régulation à cone fusible (que j'ai enlevée totalement) par une régulation électronique (Fuji PXR 4 achetée sur Ebay) qui commande directement le contacteur.J'ai utilisé la pièce qui supportait le cone fusible pour passer la sonde dans le four.

IMG_4741

IMG_4771

IMG_4740

IMG_4775

Première test du four et de la régulation et première tentative ratée de fusing: des bouteilles posées directement sur des carreaux de céramique. Les carreaux se sont fendus, le verre a coulé dans les fentes du carrelage.

Points positifs: le four et la régulation fonctionnent et la puissance est suffisante pour faire fondre le verre (même trop pruissant je dirais...).

Enseignements: il faut un support qui tienne la température, et qui permette de démouler. Il faut aussi mettre au point le cycle avec les caractéristiques  du four.

IMG_4772

IMG_4786

IMG_4787

J'ai donc acheté des plateaux de four, de l'engobe pour éviter que le verre ne colle sur le plateau.

Deuxième tentative (moins ratée mais pas réussie pour autant): le verre se démoule facilement, mais il est encore tout à plat (en flaque), la température est trop élevée.

IMG_4829IMG_4859

IMG_4830IMG_4858

IMG_4832IMG_4856

IMG_4862

Troisième tentative, pas plus réussie que la deuxième, encore trop chaud, c'est encore en flaque avec des bulles emprisonnées. Une bouteille a touché un pilier.

IMG_4863

IMG_4864

IMG_4866

Quatrième tentative: ça y est je tiens le bon bout. J'ai beaucoup baissé la température, et je suis loin des cycles des bouquins, la sonde doit être fausse, mais peu importe, une fois mis au point, c'est répétitif avec la régulation électronique. Il reste un point à améliorer: les bouteilles ont perdu leur brillant, cela s'appelle la dévitrification. Pour améliorer celà; il faut un cycle qui monte et descent plus rapidement en température. J'ai réussi à améliorer mais pas totalement à régler le problème, car le four à poterie a une inertie importante et même en ouvrant le four la descente n'est pas rapide à tous les étages.

Mais le résultat est bien, et à Noël, chacun a eu ses bouteilles aplaties!

IMG_4951

IMG_4953

IMG_4954

IMG_4955

IMG_4956

Testé et approuvé pour l'apéro:

IMG_4965